Culinr : la gastronomie dans la blockchain

Jessy, Scott et Christophe sont les fondateurs de la startup Culinr qui propose de digitaliser les plats signatures des grands chefs de la gastronomie.

Présentez-vous et votre histoire à tous les 3 ?

Nous nous sommes tous les 3 rencontrés chez Meilleurtaux il y de cela quelques années. Scott bercé depuis toujours par l’atmosphère et l’esprit startup avec un début de carrière chez Winamax et donc Meilleurtaux, Jessy entrepreneur indépendant depuis sa fin d’étude avec de beaux succès dans l’immobilier, et un réel état d’esprit autodidacte, et enfin Christophe, ayant toujours travaillé dans le milieu de la vente, passé par Apple, Interior’s entre autres et donc Meilleurtaux.

Amoureux de gastronomie et de nouvelles technologies, notre volonté de mêler les deux, sur une idée innovante, qui nous est venue durant le couvre-feu. La gastronomie est éphémère et fragile, comment la protéger ?

À quel besoin répond votre service ?

Aujourd’hui, les chefs n’ont pas de moyen concret de protéger leurs créations. Un plat étant considéré comme une œuvre de l’esprit, en trouver une traçabilité, les recueillir dans un écosystème qui leur permette d’en garder une trace pour les futures générations nous a toujours paru être une obligation.

Quelle est votre proposition de valeur ?

La sauvegarde du patrimoine gastronomique mondial grâce à la technologie de la Blockchain.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions ?

Il existe deux segments clients principaux :

Les chefs eux-mêmes pour la communication digitale et avant-gardiste que cela leur apporte, ainsi que la protection de leur art.

Les cryptos enthousiastes et la communauté NFT, amoureux de gastronomie, amateurs d’art moderne digital ou adeptes de nouveaux projets blockchain.

💰 Quel est votre business model ?

Nous partageons le bénéfice des ventes avec les chefs, ainsi qu’un commissionnement à vie sur toutes futures reventes des œuvres sur le marché secondaire.

Qui est l’entrepreneur(e) qui vous inspire ?

Jean-Charles Samuelian, Co-Fondateur de la startup Alan, parti pour révolutionner le marché du siège d’avion, qui a finalement révolutionné le monde de la mutuelle santé. Un bel exemple que l’envie d’entreprendre et la pugnacité sont les valeurs maîtresses de l’entrepreneuriat.

Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre ?

En octobre 2020, juste avant la seconde fermeture des restaurants, nous étions tous les 3 dans une brasserie. L’ambiance était pesante et les regards lourds de sens. C’est à cet instant précis que nous avons pris conscience de la fragilité du milieu de la restauration et de la gastronomie. Avec une envie d’entreprendre que nous avons toujours eu en commun, la mission de protéger la gastronomie pour les générations futures en créant son écosystème digital nous a semblé être une évidence.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaiteraient monter une startup ?

Commencez ! Lancez-vous ! Faites vos erreurs le plus vite possible, car elles vous amèneront encore plus rapidement vers vos succès.

Que préférez-vous à la Cité numérique ?

Les délicieuses tartines d’Aboun !

Catégories